Hainaut

Maing – L’association “À l’abordage de nos villes et nos villages” accompagne les personnes en liste d’attente d’intégration aux IME

Bonjour, depuis le mois de septembre l’association : À l’abordage de nos villes et nos villages met en place une nouvelle idée de l’accompagnement inclusif des citoyens accompagnés de 6 à 18 ans, qui sont sans solutions et qui se trouvent sur liste d’attente pour intégrer un Institut Médico Educatif (IME).

Après toutes ces années travaillées auprès de citoyens accompagnés (appelés aussi personnes handicapées), mais aussi à travers différents échanges, nous constatons une hausse constante de places manquantes pour accueillir les enfants citoyens accompagnés.
Ce manque se traduit par des listes d’attente de plus en plus longues pour l’enfant et sa famille. Cette attente est aujourd’hui estimée à 3 ans.
” confie Farid Souci, président de l’association.

Durant cette attente, certains parents se retrouvent parfois dans l’obligation de quitter le poste professionnel qu’ils occupent pour pouvoir s’occuper de leur enfant qui se trouve sans solution immédiate d’accueil. Cette situation génère stress et incompréhension chez l’enfant et sa famille. Cette dernière doit, dans la plupart des cas, adapter son rythme de vie en fonction de l’emploi du temps de l’enfant.

Tout cela met un frein à une réelle socialisation et inclusion de l’enfant au sein de son environnement et déchire des familles qui ne savent plus quoi faire ou comment faire. Il existe au sein de notre société une vraie difficulté à aller vers l’autre, vers la différence. Cela amène chacun à vivre de son côté sans jamais, ou très rarement, vivre des moments d’échanges partagés.

Ces comportements montrent donc l’importance d’accepter la différence et ainsi faire reculer même disparaitre l’intolérance entre les êtres humains.

L’association

L’idée de créer l’association « À l’abordage de nos villes et nos villages » vient de la prise en compte de ses difficultés.
Le bureau de l’association est constitué de quatre personnes. Comme l’indique son nom, le but principal est de permettre d’aller « à l’abordage » du monde ordinaire.

Il est vrai que beaucoup de structures se trouvent éloignées des centres-villes et ne permettent pas de travailler l’inclusion de façon journalière pour les enfants citoyens accompagnés. Cet éloignement empêche par la même le public dit « ordinaire » de côtoyer les enfants citoyens accompagnés de façon permanente.

Nous avons rencontrés une dizaine de mairies qui nous suivent toutes, le directeur général d’une association qui accepte de nous donner accès à sa liste d’attente trouvant le projet innovant.” rajoute Farid.

Besoin d’aide, envie de les soutenir, de rencontrer l’équipe ? Vous pouvez joindre l’association au 06 52 98 50 13 ou par mail à fsiavv59@gmail.com.

Florian Bigotte

Responsable de Scaldis.fr

Articles similaires