Hainaut

C’est officiel : le Nord, et donc le Hainaut, sous couvre-feu

17h08 – Le premier ministre Jean Castex vient d’annoncer l’instauration d’un couvre-feu pour l’ensemble du département du Nord.

Il débutera vendredi 23 octobre 2020 à partir de minuit et pour une durée de 6 semaines. Le département du Nord est désormais en état d’urgence sanitaire avec couvre-feu à cause de la grande circulation du virus et du taux d’occupation des lits de réanimation.

Dans les périmètres concernés par le couvre-feu, les bars, les établissements sportifs, les salles de jeux, les casinos, les foires et salons seront fermés toute la journée et les fêtes foraines seront interdites.

Une ouverture des restaurants est autorisée uniquement jusque 21h.

Les ERP (Établissements Recevant du Public) de plein air seront soumis à une jauge de 1000 personnes.

Tous les ERP ne pourront plus accueillir de public après 21h. Les activités économiques se déroulant sur la voie publique (chantiers, tournages) pourront continuer à s’exercer.

Les rassemblements de plus de 6 personnes dans la rue sont interdits.

Les sorties et déplacements seront interdits de 21h00 à 06h00 du matin sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive. Par ailleurs, des dérogations seront prévues pour se rendre chez le médecin, la pharmacie de garde ou l’hôpital, pour raison professionnelle, pour les déplacements en avion ou train (le billet faisant foi), pour l’aide aux personnes vulnérables ou précaires, pour motif familial impérieux ou garde d’enfant, pour une convocation judiciaire ou administrative ainsi que pour se rendre auprès d’un proche dépendant ou pour sortir son animal de compagnie.

Il n’y aura pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations. Enfin, le télétravail, quand le métier le permet, est fortement recommandé.

Les attestations dérogatoires seront disponibles dès maintenant et les contrôles seront assurés par des policiers et gendarmes répartis sur l’ensemble du territoire, appuyés par les policiers municipaux.

Les attestations pourront se faire en ligne, sur un smartphone et sur papier libre.

Télécharger une attestation ici.

Source
Gouvernement

Florian Bigotte

Responsable de Scaldis.fr

Articles similaires