Hainaut

Valenciennes – David Jonnaux nous fait découvrir les travaux, avec son drone

Passionné de drones depuis plusieurs années, il voulait fusionner passion et profession. Voler uniquement dans le fond de son jardin ça à ses limites.

David Jonnaux, télé-pilote professionnel et auto-entrepreneur de la société L.D.M.H proDrone, voulait voir plus haut et plus loin, c’est pour cela que fin 2020 il a décidé de passer le cap et de suivre la formation de télé-pilote professionnel de drones civils proposé par « PROLIVE formation ». 10 jours pour obtenir l’épreuve théorique en aéronautique à Lille et autant en pratique sur le site d’Arenberg.

Une fois titulaire de sa licence professionnelle auprès de la DGAC « Direction Générale de Aviation Civile » en poche il a pu commencer à faire voler ses aéronefs en toute légalité. Il lui suffit maintenant de déposer une demande d’autorisation préalable de vol par le biais d’Alpha tango afin d’obtenir toutes les autorisations requises et nécessaires auprès de la Sous-Préfecture ou le Ministère des armées pour que ma mission se passe dans les meilleures conditions possibles.

J’ai également un protocole d’accord signé avec l’aéroport de Lille Lesquin en cas de mission dans la zone périphérique de leur CTR afin de ne pas gêner leur trafic aérien. J’étais loin d’imaginer que cette activité qui au départ passe plus pour une attractivité aux yeux des gens puisse avoir autant de restrictions. Avec les nouvelles technologies embarquées dans ces machines nous sommes bluffé des capacités que peuvent nous fournir ces si petits engins en évolution constante. Il faut avoir passé la formation pour mieux comprendre la dangerosité que peu avoir la non maitrise de son aéronef.” nous confie David.

David a commencé par rendre de petits services à des amis entrepreneurs du BTP, aux communes, aux responsables d’activités sportives, sites industriels Nippon, multinationale Américaine etc… et vient tout récemment de signer un partenariat avec une grande entreprise qui comporte 13 sites en France.

Grace à mon rayon d’action je constate une exponentielle demande de ce genre de prestations” nous explique le télé-pilote. “Malgré mes multiples drones, Je suis toujours à l’affut d’une nouveauté pour preuve je viens tout récemment de faire l’acquisition du dernier né de chez DJI avec lequel j’ai de nombreuses ambitions pour proposer de nouvelles prises de vues, ce sera magique pour mes futurs clients“.

Florian Bigotte

Responsable de Scaldis.fr

Articles similaires